Le motard argentin Jorge Martinez Boero est mort dimanche durant la 1ère étape du rallye Dakar 2012. Le pilote de 38 ans est décédé des suites de ses graves blessures après une chute à deux kilomètres de l'arrivée de la spéciale de 57 km, courue dans les dunes de sable le long de l'océan Atlantique, près de la commune de Necochea (Arg). 


"Après la chute, le pilote a été victime d'un arrêt cardiaque. Il a été secouru à peine cinq minutes après l'accident par le personnel médical de la course, présent à bord d'un hélicoptère", a précisé l'organisation de la course, "mais il n'a pas été possible de le réanimer, et il est décédé lors de son transfert à l'hôpital". 


Boero, qui courait sur une Beta, avait déjà participé une fois au Dakar l'an dernier. Il avait dû abandonner lors de la 6e étape, après avoir été victime d'une chute à un kilomètre de l'arrivée à Iquique (Chili). A peine touché, tombé dans un précipice, il avait alors dû attendre les secours pendant près de huit heures. 


Jorge Martinez Boero est le fils d'un champion argentin de rallye automobile, décédé en 2004. 



si/adav