"Je me suis mal assuré avec la corde, poursuit le Bernois qui a été couronné l'an dernier à Estavayer. Je n'ai aucun souvenir de ma chute". Une chute de 12 mètres dans le vide faut-il le rappeler.

Matthias Glarner a, bien sûr, dû mettre un terme à sa saison. Mais il entend poursuivre sa carrière et être en mesure de défendre sa couronne en 2019 à Zoug. Blessé au pied gauche, il espère pouvoir reprendre une activité sportive dans quatre mois.

ats/tai