"Je suis heureux, les opérations se sont déroulées selon les plans. Je suis conscient que j'ai eu beaucoup de chance. C'est mieux pour moi de ne pas trop penser à ce qui aurait pu m'arriver", écrit Glarner, qui réclame désormais du repos pour se rétablir.

Le roi de la lutte est dans un état stable. "Matthias Glarner a bien supporté les 2 opérations, explique le Professeur Klaus Siebenrock. Le bassin a pu être stabilisé sans problème par une plaque et des vis, la cheville a eu besoin de deux vis et elle souffre toujours de dommages sévères du cartilage, lesquels ont été soignés avec une prothèse en plastique. Matthias Glarner doit soulager sa jambe gauche pendant 2 mois avec des cannes, puis commencera alors sa rééducation. Il ne pourra faire aucun exercice physique avant 4 mois."

Le roi de la lutte doit donc mettre un terme à sa saison et ne pourra notamment pas participer, le 27 août, à la Fête d'Unspunnen.

ats/alt