Délégué technique de l'IBU, Christophe Vassalo a précisé qu'il s'agissait d'une décision "pour des raisons d'équité", et non pour "des raisons de sécurité". Le format de l'individuel donne une part très importante au tir (20 cibles), où une faute est pénalisée d'une minute au chronomètre de l'athlète.

Vassalo a précisé que les prévisions météorologiques concernant le vent étaient plus optimistes pour jeudi.

afp/bond