Déjà qualifiées pour les quarts grâce à leurs victoires sur la Corée et le Japon, les Suissesses ont profité de leurs opportunités en power-play: elles ont converti 2 de leurs 4 avantages numériques.

Une fois de plus, Alina Müller a confirmé son statut de catalyseur offensif en ouvrant la marque et en ajoutant un assist sur le 2-1 marqué par Phoebe Staenz à la 52e. Meilleure compteuse du tournoi, la soeur de Mirco Müller en est désormais à 9 points (6 buts/3 assists) en 3 rencontres.



La Suisse connaîtra son adversaire jeudi matin. Il s'agira soit des Finlandaises, soit des Athlètes olympiques de Russie. En cas de succès en quarts (17.02), la Suisse aura fort à faire en étant opposée soit au Canada, soit aux Etats-Unis.

ats/mat