Feuz, 15e jeudi, n'a été battu que par Innerhofer et Jansrud. Dans le camp suisse, reste à savoir qui va accompagner le Bernois lors de la descente. Ce 2e test, dont le départ a été abaissé au niveau de celui du super-G en raison du vent, a une nouvelle fois permis à Mauro Caviezel (7e) et à Carlo Janka (14e) de s'illustrer. Les Grisons, 3e et 8e jeudi, ont été les mieux classés de l'équipe derrière Feuz.

De quoi, sans doute, terminer de convaincre le chef des messieurs à Swiss-Ski, Thomas Stauffer, de les retenir pour la course. Et mettre fin aux discussions suscitées par la présence de Janka en Corée du Sud, lui dont la blessure à un genou a tenu éloigné le coureur de la Coupe du monde cet hiver.

ats/adav

A lire aussi: Le vent menace la descente messieurs