Modifié

PyeongChang 2018 - Russie: certaines stars resteront à la maison

Champions olympique à Sotchi, Anton Shipulin ne verra pas PyeongChang. [Luciano Solero - Keystone]
Champions olympique à Sotchi, Anton Shipulin ne verra pas PyeongChang. [Luciano Solero - Keystone]
Enfin des noms! L'identité des sportifs russes exclus des Jeux olympiques de PyeongChang (9-25 février) pour dopage ont commencé à tomber mardi, et ce ne sont pas des inconnus, ravivant les appels au boycott à deux semaines de la compétition.

Après la légende du short-track Viktor Ahn, les noms du médaillé de biathlon Anton Shipulin et de la patineuse Ksenia Stolbova, sacrée vice-championne d'Europe la semaine dernière, sont venus compléter la liste des sportifs non sélectionnables aux JO, faisant l'effet d'une douche froide en Russie.

Le Comité international olympique (CIO) avait prévenu que son panel chargé de sélectionner les sportifs russes "propres" avait provisoirement éliminé 111 noms sur une liste de 500 proposé par les instances olympiques russes pour concourir sous drapeau olympique.

Cette liste noire a été présentée lundi au Comité olympique russe (ROC) à Moscou pour faire l'objet d'ultimes tractations. Et si elle n'a toujours pas été rendue publique dans son intégralité, ses premières victimes ont stupéfié la Russie.

Mardi, le ROC a reconnu qu'elle comportait un certain nombre d'"athlètes russes de premier plan" dont le sextuple champion olympique de short-track Viktor Ahn, le champion olympique de biathlon Anton Shipulin et le vainqueur du Tour de ski 2017 Sergei Ustyugov.

ats/adav

Publié Modifié

Patinage artistique: Stolbova et Bukin non sélectionnables

Les patineurs russes Ksenia Stolbova et Ivan Bukin font partie des sportifs russes non sélectionnables aux JO de Pyeongchang en raison du scandale de dopage frappant la Russie, a annoncé la Fédération russe de patinage artistique.

"Le Comité international olympique, sans explication, n'a pas admis (...) Ksenia Stolbova et Ivan Bukin", tous deux médaillés la semaine dernière lors des Championnats d'Europe, a indiqué la fédération dans un communiqué, dénonçant une décision "infondée et absurde".