Selon les instances dirigeantes, le contenu était discriminatoire. Pour rappel, une frange des supporters lausannois avait déroulé une banderole à l'encontre du jeune joueur du LHC Axel Simic (19 ans). Ils en voulaient au jeune attaquant d'avoir confié dans un article au journal "La Gruyère" que Julien Sprunger, le capitaine de Fribourg, était son idole et qu'il souhaiterait bien jouer un jour avec lui.

ats/alt