Toujours aussi peu inspiré, Genève-Servette n'a pas montré grand-chose face à Ambri. Certes handicapés par deux nouvelles blessures - Nathan Gerbe (adducteurs) et Noah Rod (cheville) -, les locaux n'ont quasiment jamais été dangereux. Et lors de leurs rares occasions, Benjamin Conz s'est imposé avec brio.

Ambri n'a pas été beaucoup plus percutant, mais les Tessinois ont au moins pu compter avec une certaine réussite. Cela a été le cas sur l'ouverture du score de Dominic Zwerger, dont le tir du poignet a surpris Robert Mayer (14e), puis surtout du 2-0 de Cory Emmerton (51e). Le Canadien a marqué presque "malgré lui" en envoyant un tir qui a filé entre les jambes du portier genevois, décidément peu en verve jeudi soir.

Jesse Zgraggen a scellé le score dans la cage vide, entraînant le départ d'une bonne partie du public genevois, et les sifflets de ceux qui sont restés jusqu'au bout.

ats/jbal

A lire aussi: "vous n'avez pas encore vu le vrai Tanner Richard"