LNA

Mise à jour le 29 février 2012

Roman Wick: "c'est une saison difficile pour moi"

Wick
Wick rêve de devenir champion avec le club de son coeur. [Urs Flüeler - Keystone]
Présenté comme le meilleur attaquant suisse après les JO de Vancouver, Roman Wick avait, selon les observateurs, tout pour réussir outre-Atlantique. Las pour lui, le Saint-Gallois n'a pas conquis Ottawa et la NHL.

Ses performances aux JO de Vancouver en février 2010 (réd: 5 points en 5 matches) avaient fait naître les espoirs les plus fous. Roman Wick (26 ans) semblait fin prêt pour la NHL.

Le Saint-Gallois rejoignait donc logiquement Ottawa l'été suivant. Mais là, patatras, la "malédiction" qui pèse jusqu'ici sur les attaquants suisses outre-Atlantique le frappait. Sa verve disparaissait avec sa confiance. D'où le retour à Kloten un an après, déjà...

Wick revient pour nous sur son aventure nord-américaine, jalonnée de seulement 7 parties en NHL, mais conclue positivement par la conquête du titre en AHL avec le club ferme, Binghamton.

"Berne a une mentalité canadienne"

tsrsport.ch: Commençons par parler un peu des playoff. A quoi vous attendez-vous face à Berne?

ROMAN WICK: Berne est une équipe qui a une mentalité canadienne. Il faudra patiner plus qu'eux, s'imposer sur le plan physique et être patient. Ce sera une série difficile, mais intéressante.

tsrsport.ch: Qu'apporte le centre suédois Michael Nylander (39 ans), ex-superstar en NHL, dans le vestiaire des Flyers?

ROMAN WICK: Il n'a plus les jambes de ses 20 ans, on le sait tous très bien. C'est en quelque sorte notre joker, toujours capable de réussir une belle passe décisive. Il donne beaucoup de conseils, à moi mais aussi aux plus jeunes. C'est un affamé de hockey.

tsrsport.ch: Comment jugez-vous personnellement la saison de votre retour en LNA?

ROMAN WICK: Pour moi, c'est une année difficile. Je n'ai jamais été blessé aussi longtemps (réd: à une jambe). Mais j'émettrai un jugement définitif lorsque la saison sera terminée.

tsrsport.ch: Avec le recul, pourquoi n'avez-vous pas percé à Ottawa en NHL?

ROMAN WICK: Dur à dire. Les raisons sont nombreuses. Lors du camp d'entraînement d'avant-saison, je n'ai pu jouer que trois matches amicaux. Et à chaque fois, j'ai eu moins de 10' de temps de jeu. Cela m'a fait perdre confiance en moi. Car je suis déstabilisé si je sens que le coach ne compte pas sur moi.

tsrsport.ch: L'attaquant français Stéphane Da Costa, aujourd'hui en AHL, a lui eu droit à plus de crédit, malgré un CV moins bien fourni que le vôtre...

Wick (en blanc) a quitté la glace avec un bilan de -1.
Wick (en blanc) a quitté la glace avec un bilan de -1. [David Duprey - Keystone]
ROMAN WICK: C'est incompréhensible, en effet. Je me demande encore pourquoi il a reçu sa chance... Da Costa est arrivé à deux mois de la fin de la saison 2010/11, mais il a pu jouer directement en NHL, sans être testé auparavant. Il faut croire qu'à Ottawa, on estime davantage la NCAA, la ligue d'où il venait, que la LNA... Mais je sais ce que je vaux. J'ai le sentiment que je suis meilleur que lui.

"Je n'ai pas renoncé à la NHL"

tsrsport.ch: Vous vous êtes consolé en gagnant la Calder Cup en AHL avec Binghamton.

ROMAN WICK: Oui, d'un côté, c'était une conclusion plutôt "cool" à une saison difficile. Je suis content d'être devenu le premier Suisse à gagner le titre dans ce championnat. Il y avait environ 10'000 personnes dans les rues de Binghamton, une ville plus ou moins aussi grande que Zoug, pour fêter notre victoire.

tsrsport.ch: Avez-vous renoncé à la NHL?

ROMAN WICK: Non. Mais maintenant, je dois me concentrer sur Kloten. Pour pouvoir à nouveau prétendre à la NHL, je devrai briller avec l'équipe nationale lors du Mondial en Finlande. J'ai manqué les grands tournois depuis les JO de Vancouver, donc je me réjouis.

tsrsport.ch: La saison prochaine s'annonce d'ores et déjà plutôt belle pour Kloten. Avec le retour de Patrick von Gunten de Frölunda/SWE, les prolongations de contrat de Tommi Santala, Micki Dupont et de Marcel Jenni, les Flyers seront plus que jamais favoris au titre.

ROMAN WICK: Oui, c'est vraiment super, toutes ces nouvelles me font plaisir. Je rêve de devenir champion avec cette équipe. Il serait temps d'ailleurs que Kloten regagne le titre, après toutes ces années... (réd: le dernier titre des Flyers, sacrés cinq fois champions de Suisse, remonte à 1996).

Propos recueillis par Michaël Taillard

Roman Wick en bref

Nom: Wick
Prénom: Roman

Né le: 30 décembre 1985
Nationalité: Suisse

Taille/poids: 187 cm / 94 kg

Poste: attaquant
Tir: gaucher


Carrière professionnelle:
Kloten Flyers (2002-2004; 2006-2010), Ottawa Senators/NHL et Binghamton Senators/AHL (2010-2011), Kloten Flyers (2011-?).


Equipe nationale:
Participation aux JO de Vancouver 2010, participation aux Mondiaux 2008 et 2009.


Palmarès:
Champion en AHL en 2011 avec les Binghamton Senators.


Statistiques en LNA (au 25.02.2012): 278 matches, 87 buts, 88 assists, 175 points.