Le dernier succès de la Suisse contre les Finlandais remonte aux JO de Calgary en 1988, une victoire 2-1. Depuis cet exploit d'antan, l'équipe nationale n'a plus battu la Finlande dans une compétition majeure.

L'écart n'est pourtant pas immense si l'on se réfère aux deux derniers duels au Championnat du monde. A Minsk en 2014, la Suisse s'était inclinée 3-2, et l'an dernier à Paris, elle avait perdu sur le même score, mais en prolongations.

Besoin des leaders

Pour espérer s'imposer, les leaders helvétiques devront endosser leur rôle. Roman Josi a joué plus de 24 minutes contre la France. Nino Niederreiter devra lui se montrer à la hauteur de son statut de vedette de la NHL.

En face, les Mikko Rantanen (Colorado), Mikael Granlund (Calgary), Teuvo Teravainen et Sebastian Aho (Carolina) carburent à plein régime. Le dernier de la liste est d'ailleurs le meilleur compteur de la compétition avec 17 points, dont 9 buts, en sept matches.

ats/sey

 

A lire aussi: Reto Berra sur la glace à l'entraînement