Mise à jour le 11 mai 2013

Niederreiter: "nous sommes encore loin d'une médaille"

Niederreiter joue à son meilleur niveau avec l'équipe de Suisse à Stockholm.

Niederreiter joue à son meilleur niveau avec l'équipe de Suisse à Stockholm. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

Grand gabarit avec son 1m88, Nino Niederreiter fait partie des bonnes surprises helvétiques en Suède. L'ailier grison veut profiter du Mondial pour améliorer sa cote outre-Atlantique.

Si tout réussit à l'équipe de Suisse en ce moment au Mondial à Stockholm, on le doit en partie à Nino Niederreiter.

Le prodige grison a en effet déjà inscrit 4 points avant le match face au Danemark, dont 3 buts. Un sacré progrès pour "El Nino", qui était resté muet lors de ses deux précédents Championnats du monde, en 2010 et en 2012. "A 17 ans, ça m'avait surtout permis d'emmagasiner de l'expérience. En 2012, je sortais d'une saison difficile en NHL", analyse l'ailier de Bridgeport en AHL.

Déjà star de la Nati à 20 ans, le no5 de la draft 2010 de la NHL a l'occasion de se mettre en vitrine. Et, pourquoi pas, de revenir en grâce auprès des dirigeants des New York Islanders.

"Tous les rêves sont permis"

RTSsport.ch: Vous attendiez-vous à un tel début de tournoi pour l'équipe de Suisse?

NINO NIEDERREITER: On savait qu'il faudrait prendre quelques points contre les grandes équipes, c'est arrivé et on a eu de la chance de gagner nos quatre premiers matches. On a pratiqué notre système de jeu tout au long des parties et nous étions unis sur la glace.

RTSsport.ch: Vous n'avez pas l'air plus étonné que ça par vos résultats.

NINO NIEDERREITER: On a bien joué, mais le chemin est encore long. Nous n'avons encore rien atteint.     

RTSsport.ch: Peut-on d'ores et déjà se mettre à rêver de médaille en Suisse?    

NINO NIEDERREITER: Tous les rêves sont permis. Mais chaque équipe veut une médaille ou le titre, donc c'est dur de déjà y penser maintenant. On en est encore loin. On a battu la Suède et le Canada avec la manière, c'est vrai. Mais ces équipes s'assemblent au dernier moment, alors que la Suisse se prépare depuis des mois avec les mêmes joueurs. Ces adversaires ont donc besoin de plus de temps pour trouver une cohésion. Chez nous, les seuls ajouts de dernière minute ont été Josi (réd: qui joue à Nashville en NHL) et moi.

"On est devenu l'épouvantail"

RTSsport.ch: Pensez-vous pouvoir finir premiers du groupe Stockholm dans ce Mondial?

NINO NIEDERREITER: Oui, c'est possible. Mais désormais, on est l'épouvantail, tout le monde veut nous battre. On verra, il faut y aller pas à pas.

Niederreiter face aux médias helvétiques dans l'hôtel des Suisses à Stockholm.

Niederreiter face aux médias helvétiques dans l'hôtel des Suisses à Stockholm. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

RTSsport.ch: Que pensez-vous de la formule du tournoi, qui vous ferait à nouveau affronter une formation du groupe Stockholm en quarts de finale? N'aurait-il pas mieux valu croiser les groupes Stockholm et Helsinki, à votre avis?

NINO NIEDERREITER: Ce serait sympa de jouer contre d'autres équipes. Mais on ne peut rien y faire...    

RTSsport.ch: Votre bloc d'attaque est efficace et complémentaire jusqu'ici.   

NINO NIEDERREITER: Oui, nous avons une bonne cohésion entre nous. Chacun joue son rôle à merveille. Martin Plüss a beaucoup d'expérience et nous en fait profiter. Simon Moser est un ailier robuste, dans mon genre. On se parle beaucoup tous les trois.

RTSsport.ch: Par rapport au Mondial 2012 à Helsinki, vous semblez métamorphosé!

NINO NIEDERREITER: L'an passé, je n'étais pas à mon meilleur niveau. Je jouais 7 à 10 minutes par match avec les New York Islanders. Là, je sors d'une bonne saison en AHL à Bridgeport. J'ai fait le plein de confiance.

"Je veux jouer en NHL"

RTSsport.ch: Avez-vous parlé avec un responsable des Islanders durant ce Mondial?

NINO NIEDERREITER: Non, je n'ai reçu aucun coup de fil. Il me reste un an de contrat avec les "Isles". Je voudrais y jouer la saison prochaine, car c'est le rêve de tout hockeyeur de jouer en NHL.

RTSsport.ch: Etes-vous déçu de ne pas avoir été rappelé une seule fois par les New York Islanders durant la saison?

"El Nino" a réussi une belle saison à Bridgeport en AHL.

"El Nino" a réussi une belle saison à Bridgeport en AHL. [Kathy Willens - Keystone]

NINO NIEDERREITER: Oui, d'autant plus que j'ai connu un très bon début de saison dans le club ferme, à Bridgeport, et que j'ai disputé le All-Star Game en AHL. Mais tout n'est pas en mon contrôle, c'est comme ça.

"Je recevrai une autre chance à New York"

RTSsport.ch: Les New York Islanders auraient pu vous garder dans leur cadre élargi pour les playoff de la NHL. Préféraient-ils vous voir jouer au Mondial à Stockholm plutôt que vous végétiez en tribunes? 

NINO NIEDERREITER: Ils ne m'ont pas expliqué pourquoi ils ne m'ont pas convoqué. J'ai demandé s'il était possible que je rejoigne l'équipe de Suisse, et on m'a dit oui. Je préfère jouer que regarder des matches depuis les gradins. Je fais mon maximum pour améliorer ma situation. Je pense que je recevrai une autre chance avec les "Isles" au camp d'entraînement en septembre.

RTSsport.ch: Ne payez-vous pas le prix des propos tenus par votre agent en janvier? Il s'était plaint de votre situation à New York et avait réclamé un transfert.

NINO NIEDERREITER: Je ne veux pas m'étaler sur ce sujet. Les choses qui ont été dites à ce propos entre les Islanders et moi doivent rester confidentielles. Andy Rufener m'a beaucoup apporté tout au long de ma carrière, et je continuerai à collaborer avec lui.

RTSsport.chVous avez été repêché en KHL par Omsk en 2010. Le championnat russe est-il une option pour vous?

NINO NIEDERREITER: J'avais découvert ça sur internet. Je n'ai jamais eu de contact avec ce club.        

Propos recueillis à Stockholm par Michaël Taillard

"Streit est content de nous"

RTSsport.ch: Pour conclure, parlez-nous de votre relation avec Mark Streit, le défenseur et capitaine bernois des New York Islanders. Etes-vous souvent en contact avec lui?

NINO NIEDERREITER: J'ai parlé avec lui durant ce Mondial. Il est très content de la façon dont on joue. Cette saison, nous nous sommes parlé de temps à autre. Mais pas souvent, car avec les matches de saison régulière qui s'enchaînent, nous étions tous deux très occupés. Il est actuellement en pleine forme dans la série Islanders-Pittsburgh.

Groupe Stockholm (11.05)

Suisse - Danemark 12h15
Suède - Slovénie 16h15
Norvège - Bélarus 20h15

1.CANADA 5 4 0 1 0 19- 6 13
2.Suisse 4 3 1 0 0 18- 7 11
3.Suède 5 3 0 0 2 11- 9 9
4.Rép.tchèque 5 2 1 0 2 11- 10 8
---------------------------------------
5.Norvège 4 2 0 0 2 8-15 6
6.Danemark 4 0 1 1 2 7-10 3
7.Bélarus 4 1 0 0 3 6-11 3
---------------------------------------
8.Slovénie 5 0 0 1 4 9-21 1