Le duo d'entraîneurs Doug Shedden/Chris McSorley a encore du pain sur la planche à la tête du Team Canada. La formule de la compétition offre cependant une période de rodage aux stars canadiennes, qui pourront encore rêver de victoire finale même en cas de défaite face au HC Davos jeudi soir.

Seguin sauve un point

Tyler Seguin et ses équipiers n'ont pas trouvé la bonne carburation face à Mannheim, qui pointe en tête du championnat d'Allemagne (DEL).  Manquant forcément encore d'automatismes, les Canadiens ne trouvaient la faille qu'une seule fois, en "power play" Les Canadiens n'ont pas offert leur meilleur visage pour leur entrée en lice. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]Les Canadiens n'ont pas offert leur meilleur visage pour leur entrée en lice. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]grâce à une somptueuse reprise directe du topscorer du HC Bienne (51e, 1-1).

MVP du championnat du monde 2010 dans lequel l'Allemagne avait battu la Suisse 1-0 en quart de finale, Dennis Endras a il est vrai multiplié les arrêts de grande classe devant les filets de Mannheim. Sa tâche fut parfois facilitée par la maladresse des attaquants adverses, en panne d'inspiration notamment lors des cinq premières périodes de supériorité numérique dont le Team Canada bénéficiait.

Pominville crucifie Bernier

C'est un "nobody" canadien, Adam Mitchell (30 ans), qui ouvrait la marque à la 16e minute alors que Mannheim évoluait à 5 contre 4. L'attaquant ontarien, qui n'a pas disputé le moindre match de NHL, déviait alors subtilement un tir armé de la ligne bleue par le défenseur américain Steve Wagner. Le but de la victoire tombait après 2' dans la prolongation.

Parfaitement lancé dans l'axe, le capitaine des Buffalo Sabres Jason Pominville arrivé il y a quelques semaines à Mannheim remportait son face-à-face avec le gardien canadien Jonathan Bernier. Patrice Bergeron avait échoué quelques secondes plus tôt dans la même situation, "victime" d'une nouvelle parade de Dennis Endras.

si/lper