Modifié

Hockey: premier test avant les JO pour les Suisses

Fischer et ses joueurs se préparent pour les JO de 2018. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
Fischer et ses joueurs se préparent pour les JO de 2018. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]
L'équipe de Suisse démarre sa préparation en vue des Jeux olympiques de PyeongChang mercredi à Bienne contre le Canada dans le cadre de la Karjala Cup (RTS Deux, 20h10). Elle s'envolera ensuite pour Helsinki afin de défier la République tchèque et la Russie vendredi et samedi.

Le mois de novembre et voilà l'équipe de Suisse dans le vif du sujet. La "faute" aux Jeux olympiques qui se tiendront dans 3 mois en Corée du Sud. Le temps n'est pas aux tâtonnements mais bien à la construction d'un effectif solide, histoire de poursuivre le bon travail effectué lors des derniers Mondiaux à Paris.

"Je m'attends à ce que nous trouvions notre système aussi vite que possible, confie Patrick Fischer. Nous voulons réussir de bons matches pour se bâtir un bon moral et une jolie dose de confiance. Ce n'est pas un secret, l'équipe a bien fonctionné lors du dernier printemps. Certains joueurs, blessés à l'époque, reviennent dans l'équation. Le staff a déjà l'ossature de l'équipe en tête. Et d'une manière générale, la sélection des candidats ces dernières années a été plus difficile."

Seulement, le boycott de la NHL redistribue toutes les cartes. Roman Josi, Nino Niederreiter, Yannick Weber, Sven Baertschi ou encore Sven Andrighetto regarderont leurs compatriotes à la télévision entre deux rencontres de championnat. D'où l'importance d'être prêt le plus tôt possible.

ats/mat

Publié Modifié

Un contingent stable

Le contingent retenu par Fischer soulève quelques interrogations. Nulle trace de Leonardo Genoni, pourtant excellent avec la Suisse à Paris et avec Berne en ce début de championnat. Les portiers seront donc Jonas Hiller, peu décisif avec Bienne, et Gilles Senn qui doit encore prendre de la bouteille. Mais le staff doit composer avec les matches de Champions League auxquels participent Berne, Zurich et Zoug. D'où un cadre plus élargi qu'à l'accoutumée.

En défense, la commotion de Yannick Rathgeb et la blessure de Patrick Geering privent Fischer des deux meilleurs pointeurs suisse en défense. Ceci étant, les 2 joueurs ne sont pas des titulaires en puissance. Félicien Du Bois et Raphael Diaz seront les leaders et la paire Genazzi-Loeffel, brillante à Paris, attendue au tournant.

En attaque, les meilleurs buteurs suisses actuels Rüfenacht et Hofmann seront présents, mais pas le très en forme Luca Fazzini, gêné par des problèmes de dos. La ligne Praplan-Haas-Hollenstein, virevoltante dans la capitale française, devrait être reconduite.

Karjala Cup, la sélection suisse

Gardiens: HILLER/Bienne SENN/Davos

Défenseurs: DIAZ/Zoug DU BOIS/Davos FORA/Ambri FURRER/Lugano GENAZZI/Lausanne KREIS/Bienne LOEFFEL/Genève MARTI/Zurich MAURER/Bienne UNTERSANDER/Berne

Attaquants: ALMOND/Genève AMBÜHL/Davos C.BALTISBERGER/Zurich CORVI/Davos CUNTI/Lugano HAAS/Berne HERZOG/Zurich HOFMANN/Lugano HOLLENSTEIN/Kloten MARTSCHINI/Zoug MOSER/Berne PRAPLAN/ Kloten RUEFENACHT/Berne RYSER/Lausanne SCHÄPPI/Zurich SCHERWEY/Berne SCIARONI/Davos SURI/Zoug SUTER/Zurich

Karjala Cup, programme

Suède -République tchèque 08.11. 18h00
Suisse -Canada 08.11. 20h15
Finlande-Russie 09.11. 17h30
République tchèque-Suisse 10.11. 14h00
Canada-Suède 10.11. 17h30
Suisse -Russie 11.11. 12h30
Finlande-Suède 11.11. 16h30
Russie -République tchèque 12.11. 12h30
Finlande-Canada 12.11. 16h30