Le club jurassien, qualifié pour ces 32es de finale en sa qualité de club le plus fair-play du pays la saison passée, a tenu un peu moins d'un quart d'heure. Puis Xamax a enfilé les perles: dix buts en vingt-cinq minutes avant d'arriver à la mi-temps, puis rebelote dès la 55e.

Pas moins de huit Neuchâtelois ont participé à cette fête de tirs. Les plus efficaces ont été les jeunes de 18 ans formés au club, Liridon Mulaj et son sextuplé, Pedro Teixeira et son quadruplé ainsi qu'Astor Kilezi (cinq buts). La partie a été suivie par 1650 spectateurs dans les Franches-Montgnes.

Lausanne ne se rassure pas

Lausanne a fait ce que l'on attendait de lui en s'imposant 3-1 au 1er tour chez le NK Pajde, un club argovien de 2e ligue inter. Mais la prestation des Vaudois n'a levé aucune des inquiétudes qui accompagnent l'équipe de Fabio Celestini en ce début de saison.

Il a fallu un penalty transformé par Benjamin Kololli à la 63e pour que les Lausannois respirent mieux. Parce que l'affaire semblait mal engagée. Dorde Ivelja avait égalisé à la 42e, soit onze minutes seulement après le 1-0 signé par Valeri Bojinov (premier but en Suisse pour l'ancien espoir bulgare).

La vérité est que la modeste formation de Möhlin a pratiquement fait jeu égal en première mi-temps.

ats/alt