"Le jet de mon maillot mouillé n'a rien à voir avec un manque de respect, ou avec quoi que ce soit que me reprochent certaines personnes qui croient ou font semblant de me connaître", a-t-il écrit en allemand sur sa page Facebook. Les images de son accès de colère ont tourné en boucle en Europe, après la victoire poussive du Bayern sur Anderlecht 3-0.

"Je respecte le club et je respecte les supporters, que j'aime", poursuit-il, "dans ce maillot mouillé, je donne tout depuis 10 ans, avec toute mon impulsivité, toute ma soif de gagner".

 

Rappelé sur le banc à la 77e par son coach Carlo Ancelotti, l'attaquant de 34 ans était arrivé furieux, avait jeté son maillot, et eu une explication vigoureuse avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic. "Ce genre de chose ne doit pas arriver", avait lancé ce dernier à la fin du match, "nous sommes le FC Bayern, ça ne va pas. Nous allons en parler."

"Je ne comprends pas sa réaction", avait dit pour sa part Ancelotti: "Il restait encore dix minutes à jouer et il avait déjà un carton jaune (...) Le changement n'avait rien à voir avec sa prestation".


 

agences/alt