La grande inconnue pour ManU réside dans la gravité de la blessure de sa star Zlatan Ibrahimovic, touché jeudi soir en quart de finale retour.


Mais même sans le grand Suédois, les Mancuniens sont évidemment les grands favoris de cette compétition, qu'ils se sont promis de remporter pour effacer un championnat très en deça de leurs attentes.

Ils évitent en prime l'adversaire qui aurait sans doute été le plus coriace, Lyon, qui bénéficie également d'un tirage clément avec l'Ajax, qui a perdu sa splendeur d'antan. La finale Lyon - Manchester United semble se profiler.

ats/lper