L'ASF, par le biais de son délégué aux équipes nationales Claudio Sulser, a communiqué face à la presse en fin d'après-midi, dans la foulée de la traditionnelle conférence de presse et alors que les joueurs, dont Behrami, commençaient leur entraînement sur la pelouse de la "forteresse" de Belfast. Il en ressort deux choses: Behrami va demeurer à Belfast, sauf décision contraire de la Commission de discipline de la FIFA; l'ASF a envoyé sa préconvocation trop tardivement.

At the end of the day it’s all love for you @fotototomarti

Une publication partagée par Valon Behrami (@valonbera) le

 

Behrami ne jouera pas jeudi, sauf en cas de miracle, et il est fort probable qu'il ne soit pas en mesure non plus de disputer le match retour de ce barrage dimanche soir au Parc Saint-Jacques. Il y a fort à parier qu'avec ou sans l'éclosion de cette affaire l'alignement choisi par Vladimir Petkovic aurait été similaire. Tout comme il est fort probable que le sélectionneur comptait avant tout sur lui pour son rôle de motivateur hors pair, sa fabuleuse capacité à transmettre sa combativité et sa rage de vaincre.

La situation est d'autant plus regrettable. Car tout le ramdam, que cette erreur a engendré dans la journée, ne va-t-il pas perturber la préparation des joueurs avant ce duel? Il faut espérer que son impact sera négligeable sur l'équipe. En tous les cas, elle n'a pas véritablement bouleversé les propos du sélectionneur au sujet de la rencontre de jeudi.


 

"Il va falloir se montrer tout aussi combatif que notre adversaire tout en conservant notre style de jeu", a expliqué le technicien de 54 ans qui s'est réjoui de vivre cet événement. "Il convient de répondre avec passion au défi qui nous attend, d'essayer de bien faire les choses", a poursuivi Petkovic.

Le discours de Xherdan Shaqiri n'a pas foncièrement varié de cette ligne: "Ce sera un match très difficile. Il nous faudra montrer du caractère et mériter notre qualification". Le milieu de Stoke City a par ailleurs refusé d'endosser le premier rôle. "C'est ensemble que nous gagnons", a-t-il rappelé avant de partager sa conviction que la Suisse se qualifiera.

 

Belfast, Ludovic Perruchoud - @LPerruchoud

 

A lire aussi: Behrami reste, l'ASF reconnaît ses torts

Belfast, une ville de mémoire

L'Udinese exige le retour immédiat de Valon Behrami!

Patrick Müller: "Il faudra aller au combat"

Le capitaine Steven Davis à l'honneur dans la presse