Le club lisboète a réagi dans la foulée à ces événements par l'intermédiaire de son compte Facebook. "Le Sporting condamne avec véhémence les événements qui se sont déroulés aujourd'hui à l'Académie sportive. Nous ne pouvons en aucun cas être d'accord avec des actes de vandalisme et d'agression envers les athlètes, les entraîneurs et le personnel, ni avec des attitudes criminelles qui n'honorent en aucun cas le Sporting."

Sur les réseaux sociaux, une photo de l'international néerlandais Bas Dost, crâne ouvert, et des vidéos montrant les vestiaires ravagés ont commencé à fuiter.


 


Cet envahissement intervient après la défaite du Sporting Portugal sur le terrain du Maritimo Funchal dimanche (2-1), un revers qui a privé les Lions d'une qualification directe pour la prochaine édition de la Ligue des champions.

afp/mat