Il n'y a eu que 2 éditions de la Coupe du monde sur un total de 20 sans les Azzurri: la première en 1930 en Uruguay, pour laquelle l'Italie n'était pas inscrite, et celle de 1958. En... Suède.

L'Italie a poussé. En vain

Dans l'ambiance électrique de San Siro, garni de 73'000 spectateurs, l'Italie a poussé tant et plus. Elle a bénéficié de plusieurs occasions franches par Candreva, Florenzi, Immobile et autre El Shaarawy, sans parvenir toutefois à en concrétiser une seule. La faute à un manque de réalisme dans le dernier geste, à la malchance également face à des Suédois arc-boutés en défense.

Les quadruples champions du monde n'ont, tout simplement, pas été assez tranchants offensivement pour se qualifier pour cette Coupe du monde 2018.



 

A lire aussi: Buffon, les tristes adieux d'un monstre sacré

Gigi Buffon "déjuge" le public italien

ats/bao