Sepp Blatter a démenti ces allégations par la voix de son porte-parole, cité par le journal anglais The Guardian. "C'est ridicule", a déclaré le représentant du Valaisan.

The Guardian a à son tour contacté Hope Solo, qui était présente à la cérémonie pour remettre le titre de joueuse de l'année à sa coéquipière Abby Wambach, "Ca s'est passé juste avant que je ne monte sur scène", explique la gardienne. "J'étais choquée, déboussolée, mais j'ai dû me reprendre pour remettre à ma partenaire le plus grand trophée de sa carrière et me réjouir avec elle. Je suis restée concentrée sur Abby."



 

Solo est la gardienne la plus capée de l'histoire de la sélection US avec... 202 matches internationaux, notamment les JO 2008 et 2012 et la Coupe du monde 2015, trois compétitions qu'elle a remportées.

ats/bond