Les Suédois, sous les yeux d'un Zlatan Ibrahimovic présent dans les tribunes, se sont montrés aussi solides qu'attendu. Ils auraient toutefois pu vivre une tout autre soirée si Belotti avait cadré sa tête à la réception d'un centre de Darmian dans les premiers instants de la partie. Une occasion en or que la Squadra pourrait bien regretter amèrement.

Sérieuse et très combative, voire agressive, la Suède a au contraire saisi sa chance, sur un tir de Johansson dévié par De Rossi à la 61e. Un peu moins de dix minutes plus tard, Darmian a lancé un missile sur le poteau du portier Olsen.



Sans Verratti au retour

Les Italiens, qui ont quand même été supérieurs sur l'ensemble du match, se retrouvent dos au mur avant le retour lundi à Milan, qu'ils devront disputer sans Verratti (averti et suspendu). Il n'y a eu que deux éditions de la Coupe du monde sur un total de vingt sans les Azzurri: la première en 1930 en Uruguay, pour laquelle l'Italie n'était pas inscrite, et celle de 1958. En... Suède.

ats/bond