L'UEFA s'apprête à refuser la demande d'"accord volontaire" sur le fair-play financier (FPF) formulée par l'AC Milan, qui ne devrait donc pas échapper à des sanctions, écrivent jeudi les principaux quotidiens sportifs italiens. L'"accord volontaire" est une procédure nouvelle, dont aucun club n'a encore bénéficié, qui permet de sortir des clous du FPF à condition de présenter un plan fiable et raisonnable de retour à l'équilibre à un horizon de 4 ans. Avec des pertes cumulées de 255 millions d'euros sur les trois dernières saisons, le Milan est très loin de respecter les critères du FPF, qui fixent à 30 millions d'euros le déficit maximum autorisé sur trois ans.