Modifié

Foot: "On n'a rien à cacher", affirme Nasser Al-Khelaïfi

"On est très confiant dans notre position et notre recrutement. Mon intérêt, c'est d'atteindre nos objectifs", a clamé le président parisien lors de la présentation de Mbappé. [Christophe Ena - Keystone]
"On est très confiant dans notre position et notre recrutement. Mon intérêt, c'est d'atteindre nos objectifs", a clamé le président parisien lors de la présentation de Mbappé. [Christophe Ena - Keystone]
"On n'a rien à cacher. On respecte tous les règlements de l'UEFA ou de la FIFA. Si d'autres clubs ne sont pas contents, ce n'est pas notre problème", a affirmé le président du Paris SG, Nasser Al-Khelaïfi, lors de la présentation de Kylian Mbappé. L'UEFA a ouvert la semaine passée une enquête visant le PSG dans le cadre du fair-play financier après les transferts retentissants de Neymar et Mbappé.

"L'UEFA peut faire comme elle le veut, mais on a tout fait de façon transparente", a expliqué le président du PSG qui a affirmé ouvrir les portes des bureaux du club à l'instance européenne, "avec grand plaisir".

Le PSG a recruté cet été Neymar pour 222 millions d'euros (payés à Barcelone) et Mbappé a été prêté par Monaco pour une saison avec une option d'achat de 180 millions d'euros dont 35 millions de bonus. Ce sont les 2 transferts les plus chers de l'histoire.

L'enquête de l'UEFA "portera sur la conformité du club avec l'exigence de l'équilibre financier, en particulier à la lumière de son activité de transfert récente". Dans le cadre du fair-play financier édicté par l'UEFA, un club ne doit pas dépenser plus qu'il ne gagne, qu'il ait ou non un actionnaire richissime, comme le Qatar, propriétaire du PSG depuis l'été 2011.

afp/bao

Publié Modifié

Mbappé: "C'est un grand plaisir de rejoindre ce club, l'un des meilleurs du monde"

"Il faut se faire tout petit et commencer par apprendre": Voilà comment Kylian Mbappé voit son arrivée dans le vestiaire du PSG. A 18 ans, plein d'humour, il a aussi remercié devant la presse mercredi ses "avocats qui se sont fait un peu mal à la tête" pour négocier son contrat. Il est prêté une saison par Monaco avec une option d'achat.


"Neymar a pissé dans la piscine"

Le président de la Liga ne décolère pas. Le transfert de Neymar de Barcelone au PSG cet été ne passe toujours pas pour Javier Tebas, qui s'est permis une métaphore assez surprenante mercredi, estimant que ce transfert était un peu comme si le Brésilien"avait pissé dans la piscine".

Après s'être insurgé mardi en accusant le PSG d'être"un délinquant régulier" et que cela faisait"des années qu'il violait les règles du fair-play financier" , le président de la Liga a renchéri lors de la convention mondiale des investisseurs du football, le Soccerex, à Manchester.

Pour Javier Tebas, le PSG, qui s'est offert le Brésilien Neymar et le Français Kylian Mbappé lors du mercato pour un total avoisinant les 400 millions d'euros,"se moque du système".

"Un journaliste espagnol l'a défini, et j'espère ne pas être impoli, comme s'ils (ndlr: le PSG)pissaient dans le lit ou dans la piscine. Eh bien Neymar est monté sur le plongeoir et a pissé dans la piscine. Nous ne pouvons pas le tolérer" , a-t-il ajouté."Tout ce que le Paris SG a à faire, c'est d'ouvrir le robinet à gaz (ndlr: le Qatar est le premier producteur mondial)", a ajouté Javier Tebas,"c'est ce que le Paris SG a fait ces quatre dernières années".