Malgré deux hésitations de son gardien Bernd Leno, l'Allemagne a entamé de bon pied sa campagne de Russie. Elle a battu 3-2 l'Australie à Sotchi dans le cadre de la Coupe des Confédérations. Avec seulement deux Champions du monde titularisés au coup d'envoi, Mustafi et Draxler, les Allemands ont exercé une domination presque sans partage. Un brin décevante, l'Australie a pu rêver au casse du siècle grâce au manque d'assurance de Leno. Le gardien du Bayer Leverkusen n'a, en effet, pas été à son avantage sur les deux buts encaissés par la Mannschaft. Les Australiens n'étaient plus menés que 3-2 alors qu'ils furent à plusieurs reprises au bord d'un K.O. magistral