"C'est clair, et vous ne pouvez pas blâmer Munich pour ça, mais si le Bayern est encore champion tous les ans les prochaines saisons, cela ne va pas être très positif pour la crédibilité de la compétition", déplore Christian Seifert, le patron de la Ligue, organisatrice du championnat.

A 9 journées de la fin, les Bavarois comptent 13 points d'avance sur le second Leipzig, qui fait du sur-place depuis presque 2 mois, et il faudrait un séisme pour que le "Rekordmeister" ne remporte pas la Bundesliga.

Le Bayern esseulé

"En Angleterre, au début de la saison, 5 clubs se donnent l'objectif d'être champions, en Italie 3 en Espagne 2", poursuit Seifert dans une interview au magazine Kicker de lundi: "En Allemagne, vous avez 17 clubs (sur 18 en D1) qui annoncent qu'il n'est pas question de défier le Bayern. Il faut que ça change!".

La Bundesliga reste néanmoins le championnat qui remplit le mieux ses stades en Europe, avec un taux de remplissage de plus de 90%.

ats/fg