Nino Schurter a encore une fois échoué face à Jaroslav Kulhavy. Comme lors des Mondiaux 2011 à Champéry, le Grison a été privé de la médaille d'or par le Tchèque aux JO de Londres.

Schurter a tout tenté pour s'imposer. Aux commandes dès les premiers mètres, il a fait quasiment toute la course en tête. Las pour lui, il n'est pas parvenu à décrocher Kulhavy. Devenu inévitable, le sprint souriait au Tchèque, plus puissant et mieux inspiré tactiquement.

Le Grison se contente donc d'un nouvel accessit, lui qui avait terminé 3e aux JO 2008 à Pékin. A 26 ans, il aura toutefois encore la possibilité de glaner l'or à Rio en 2016 et ainsi combler la dernière lacune à son impressionnant palmarès.

Näf et Vogel distancés

Sur le circuit d'Hadleigh Farm, à l'est de Londres, la médaille de bronze est revenue à Marco Aurelio Fontana. Compagnon d'échappée de Schurter et Kulhavy, l'Italien a été lâché dans les derniers hectomètres, après avoir perdu sa selle (!). Les deux autres Suisses engagés, Ralph Näf et Florian Vogel, ont terminé beaucoup plus loin (18e et 25e).

5e médaille olympique pour le VTT suisse

Rageant pour Schurter qui avait fait tout juste jusqu'au final. [Roland Schlager - Keystone]Schurter avait dû se contenter du bronze à Pékin. [Roland Schlager - Keystone]La médaille de Schurter fait passer à quatre le total des Suisses à Londres, après celles de Nicola Spirig (or en triathlon), Steve Guerdat (or en hippisme) et Roger Federer (argent en tennis).

Le VTT helvétique a, lui, raflé sa cinquième médaille depuis l'introduction de ce sport aux JO à Atlanta en 1996. Outre les deux podiums de Schurter, Thomas Frischknecht (argent en 1996), Barbara Blatter (argent en 2000) et Christoph Sauser (bronze en 2000) avaient déjà connu cet honneur.

"J'espère pouvoir me réjouir"

Schurter ne pouvait masquer une certaine déception à l'issue de l'épreuve. "J'espère pouvoir me réjouir de cette médaille demain", lâchait-il néanmoins. "Mais il est clair que j'étais très déçu dans un premier temps. Je le suis encore un peu maintenant", précisait-il quelques instants après la cérémonie de remise des médailles.

"J'ai pris un départ idéal, attaquant dès le premier tour pour contrôler la course à l'avant. Ma course fut parfaite, jusqu'à 200 mètres de la ligne d'arrivée. J'ai alors pensé que je pourrais m'imposer. Cela aurait été superbe de remporter une épreuve si serrée, glissait-il. J'aurais pu lui fermer la porte dans le dernier virage, mais cela n'aurait pas été fair-play."

Nino Schurter a glané sa deuxième médaille olympique après celle de bronze conquise quatre ans plus tôt. "L'or dans quatre ans ? Je vais devoir avant tout décompresser pendant les prochains jours. Ces JO 2012 étaient vraiment mon grand objectif, et je vais devoir en fixer de nouveaux", relevait le champion du monde 2009, qui ne sait pas encore s'il sera au départ des Mondiaux 2012 prévus au début du mois de septembre en Autriche.

si/jbla