Longtemps autour de la 30e place, puis 19e encore à 7 km de l'arrivée, Röthlin est bien revenu mais il laisse au Polonais Henryk Szost, 9e, l'honneur d'être le meilleur Européen.

Röthlin termine encore juste derrière l'Italien Ruggero Pertile (10e). "Ruggero est mon camarade de chambre quand je m'entraîne au Kenya", a relevé l'athlète du STV Alpnach. "Il a le même âge que moi (37 ans), cela pourrait peut-être m'encourager à continuer. Mais face à la nouvelle génération de marathoniens, c'est très dur aujourd'hui." L'Obwaldien décidera en septembre-octobre, après concertation avec son épouse, s'il poursuit ou non sa carrière jusqu'aux Championnats d'Europe 2014 à Zurich.

Röthlin fier de son résultat

La nouvelle génération, justement, est capable d'imprimer des changements de rythme et de les supporter. Röthlin, lui, doit s'en tenir à son plan de route, sachant que le moindre à-coup risquerait de lui être "fatal". Sa course ne fut pas spectaculaire mais son résultat le rendait fier: "Onzième, je suis très content, c'est quelque chose d'extraordinaire", disait-il. En sachant qu'il a tiré le meilleur parti de ses possibilités actuelles, mais qu'il n'est plus tout à fait à son meilleur niveau.

L'Obwaldien a effectué une belle remontée pour se classer 11e. [Laurent Gillieron - Keystone]L'Obwaldien a effectué une belle remontée pour se classer 11e. [Laurent Gillieron - Keystone]"Mes meilleures années se situaient entre 2006 et 2008. J'ai quatre ou cinq ans de plus aujourd'hui, c'est la différence", explique-t-il. En 2007, Röthlin avait été médaillé de bronze aux Mondiaux à Osaka, avant l'année suivante de battre son record de Suisse (2h07'23 à Tokyo) et de prendre la 6e place aux JO de Pékin. Depuis, le marathon a encore évolué, et les meilleurs l'abordent presque comme un 10'000 m: pied au plancher.

La première depuis 30 ans

Stephen Kiprotich s'est imposé devant le double champion du monde, le Kényan Abel Kirui (2h08'27) et un autre Kényan, Wilson Kipsang. Il est le deuxième Ougandais champion olympique en athlétisme, 30 ans après la victoire de John Akii-Bua sur 400 m haies à Munich.

Kiprotich, qui s'entraîne au Kenya, avait gagné l'an dernier le marathon d'Enschede et terminé 9e du marathon des Mondiaux, ainsi que 6e des Mondiaux de cross. Son record personnel (2h07'20) est proche de celui de Röthlin (2h07'23).

si/lper