Le Comité international olympique (CIO) a suspendu provisoirement le comité olympique brésilien en raison de l'implication de son ancien président, Carlos Nuzman, dans une affaire d'achat de voix dans le but d'attirer les Jeux olympiques 2016 à Rio. Le CIO a également suspendu M. Nuzman de toutes ses fonctions et droits de membre honoraire et l'a exclu de la commission de coordination des JO 2020 à Tokyo.