Gaviria (Quick-Step) s'est imposé nettement à l'issue d'un sprint agité, après s'être faufilé le long des barrières pour remonter ses adversaires. L'Irlandais Sam Bennett a pris la deuxième place devant le Belge Jasper Stuyven.

Gaviria (22 ans) a poursuivi sa série triomphale dans le Giro auquel il participe pour la première fois. Il est d'ores et déjà le Colombien qui compte le plus de succès d'étape, après ses victoires à Cagliari (3e étape), Messine (5e étape) et Reggio Emilia (12e étape).

"C'était une 'remontada'", s'est réjoui Gaviria, qui a conforté son maillot cyclamen du classement par points. "Ce sprint était difficile mais c'était l'occasion de gagner une nouvelle fois."

Samedi, la course rejoint le sanctuaire d'Oropa, sur les hauteurs de Biella. L'étape, courte (131 km), se conclut par une ascension de 11,8 kilomètres, à 6,2 %, dans laquelle l'Italien Marco Pantani avait accompli une remontée ahurissante en 1999.

ats/adav