Ces caméras thermiques qui permettent de détecter un moteur dans un vélo ont été mises au point par le Commissariat à l'énergie atomique (CEA), à la demande du gouvernement français.

La caméra thermique high-tech du CEA a été utilisée à titre expérimental pendant le week-end lors de trois courses des Championnats de France à Vesoul, a révélé David Lappartient, président de la fédération française de cyclisme (FFC).

"Ces tests ont été concluants. Même un moteur à l'arrêt aurait pu être détecté", a déclaré le président de la FFC, qui a fait procéder aussi à un démontage physique des vélos.

Dans le Tour de France, les contrôles seront multipliés, a confirmé Brian Cookson, le président de l'UCI. Ils seront basés sur des systèmes différents, avec des caméras thermiques et aussi les tablettes (à résonance magnétique) utilisées tout au long de la saison par l'UCI au départ et à l'arrivée des étapes.

afp/fg