Modifié

Mondiaux de Londres: Usain Bolt foudroyé pour sa dernière course

Fin de carrière invraisemblable pour la légende jamaïcaine. [Srdjan Suki - Keystone]
Fin de carrière invraisemblable pour la légende jamaïcaine. [Srdjan Suki - Keystone]
Usain Bolt a été foudroyé sur la piste à mi-parcours de sa dernière ligne droite du 4x100 m, en finale des Mondiaux à Londres. L'icône jamaïcaine, apparemment victime d'un claquage, n'a pas pu apporter un nouveau titre à son pays et finit sa carrière de façon dramatique, au terme d'une course remportée par les Britanniques.

Il faut dire que lorsque l'homme aux 11 titres mondiaux et 8 médailles d'or olympique a pris le témoin, la Jamaïque était distancée. Bolt a semblé d'abord tout tenter pour refaire une de ces fins de course de feu qui avaient marqué ses grandes années, mais il a été stoppé net. Une fin de carrière inimaginable, invraisemblable, presque indigne pour un champion de sa trempe, qui aura ravi des centaines de millions de fans de par le monde au cours des neuf ans - depuis 2008 - où il aura dominé le sprint mondial.

La Jamaïque n'a pas fini la course, et les Britanniques (Chijindu Ujah, Adam Gemili, Daniel Talbot et Nathaneel Mitchell-Blake) pouvaient filer vers l'or dans une ambiance phénoménale, en 37''47. Les Etats-Unis prennent l'argent, avec Justin Gatlin comme 2e relayeur, et les étonnants Japonais, le bronze.

Pour Bolt (31 ans), cette dernière aura évidemment un goût amer. Celui qui est surnommé L'Eclair, ou la Foudre, repartira de Londres avec le bronze seulement du 100 m. Il aura tout fait pour s'offrir une sortie digne de sa légende. Il n'en devient que plus humain après avoir échoué. Son oeuvre (18 médailles d'or planétaires aux Mondiaux et JO, 3 records du monde, dont ses mythiques 9''58 sur 100m et 19''19 sur 200m) n'en est en rien entamée. Il a eu les acclamations qu'il mérite!

ats/alt

A lire aussi: Les relayeuses suisses se classent 5es de la finale

Mo Farah battu sur 5000 m

L'ultime marche de Laura Polli

Publié Modifié

Muscles refroidis

Yohan Blake, le 3e relayeur jamaïcain, et Justin Gatlin ont immédiatement apporté une explication sur la blessure de Bolt: "Nous avons attendu trop longtemps dans la chambre d'appel trop fraîche, et nos muscles se sont refroidis!". Cette finale est partie avec une dizaine de minutes de retard.

Cette défaite jamaïcaine est la première depuis 2009 en relais, chez les hommes. Mondiaux et JO confondus, les hommes en jaune restaient sur douze sacres d'affilée. Elle est le reflet d'une semaine ratée à Londres pour le sprint jamaïcain. Le pays des Caraïbes ne compte qu'un seul titre pour l'instant, hommes et femmes, celui d'Omar McLeod sur 110 m haies.

Les podiums du samedi 12 août

5000m messieurs
1. Muktar Edris ETH 13'32"79
2. Mohammed Farah GBR 13'33"22
3. Paul Kipkemoi Che. USA 13'33"30

4x100m messieurs
1. Grande-Bretagne GBR 37"47
2. USA USA 37"52
3. Japon JPN 38"04

Javelot messieurs
1. Johannes Vetter GER 89m89
2. Jakub Vadlejch CZE 89m73
3. Petr Frydrych CZE 88m32

Décathlon messieurs
1. Kevin Mayer FRA 8768
2. Rico Freimuth GER 8564
3. Kai Kazmirek GER 8488

4x100m dames
1. USA USA 41"82
2. Grande-Bretagne GBR 42"12
3. Jamaique JAM 42"19

100 m haies dames
1. Sally Pearson AUS 12"59
2. Dawn Harper USA 12"63
3. Pamela Dutkiewicz GER 12"72

Hauteur dames
1. Mariya Lasitskene NNN 2m03
2. Yuliia Levchenko UKR 2m01
3. Kamila Licwinko POL 1m99