Modifié le 14 juin 2017

La vache, cheval de Troie des nationalistes hindous

Une vache regarde passer les deux-roues dans une rue en Inde.
La vache, cheval de Troie des nationalistes hindous Hautes fréquences / 16 min. / le 11 juin 2017
Le 26 mai 2017, le gouvernement indien a prononcé une interdiction générale de la commercialisation de bovidés aux fins d'abattage. Une décision - actuellement suspendue après intervention d'un Tribunal fédéral - qui a mis en émoi plusieurs Etats de l'Inde. Dans ce pays où la vache est objet de vénération de la part des hindouistes, sa consommation et son commerce sont des sujets très sensibles. Or les nationalistes hindous (BJP), au pouvoir depuis 2014, ont fait de ce sujet l'un des points forts de leur agenda politique. Au prix d'une stigmatisation des minorités, dont celle des musulmans indiens. Charlotte Thomas, politologue, co-directrice du programme Asie du Sud au Centre de recherches internationales (CERI), est l'invitée de Myriam Bettens pour en parler.

Publié le 11 juin 2017 - Modifié le 14 juin 2017