Modifié le 01 novembre 2016

Orthodoxes ukrainiens, frères ennemis?

Eglise orthodoxe à Kiev.
Orthodoxes ukrainiens, frères ennemis? Hautes fréquences / 34 min. / le 30 octobre 2016
Contrairement à la Russie, où domine une seule Église orthodoxe, l'Ukraine en possède plusieurs. Des Eglises concurrentes et dont les relations sont encore plus conflictuelles depuis le début du conflit en 2014, qui ronge la partie orientale du pays. L'"Église orthodoxe ukrainienne", qui dépend du Patriarcat de Moscou, est régulièrement accusée de sympathie avec le pouvoir russe par sa principale rivale, l'"Église orthodoxe ukrainienne", qui dépend du Patriarcat de Kiev. Et cette dernière, en retour, se voit reprocher un comportement schismatique et nationaliste par sa rivale historique. Fabien Hünenberger s'est rendu il y a quelques semaines dans ce pays dont la population est à plus de 90% orthodoxe, pour comprendre la dynamique de cet antagonisme. Avec Constantin Sigov, sociologue des religions et professeur à l'Université Mohyla de Kiev, Taras Dmytryk, Secrétaire exécutif de la Société académique ukrainienne chrétienne et l'Archiprêtre Nicolai Danilevich, Adjoint au responsable du Département des relations extérieures de l'Église orthodoxe ukrainienne (Patriarcat de Moscou).

Publié le 30 octobre 2016 - Modifié le 01 novembre 2016