Modifié le 26 juin 2016

Œcuménisme hésitant entre orthodoxes

Religieux orthodoxes en réunion à Chania, en Crète, le 20 juin 2016.
Œcuménisme hésitant entre orthodoxes Hautes fréquences / 33 min. / le 26 juin 2016
La rencontre devait fait date: les quatorze patriarches orthodoxes étaient tous attendus en Crète du 16 au 27 juin pour un synode "panorthodoxe". Ç'eut été une première depuis plus de 1’000 ans. Mais quatre Eglises – dont l'Eglise russe qui est la plus importante numériquement – ont fait défection. Un échec dû tant aux querelles ecclésiastiques qu'aux tensions géopolitiques qui parcourent l'orthodoxie. La situation de l'Ukraine, et la lutte d'influence qui s'y déroule entre le Patriarcat de Moscou et celui de Constantinople, n'est pas étrangère à ce semi-échec. Comment les Eglises orthodoxes renoueront-elles les fils du dialogue? Fabien Hünenberger s'est rendu sur place pour s'en rendre compte. Il s'est notamment entretenu avec Bernard Le Caro, traducteur-rédacteur pour le site orthodoxie.com, et Antoine Arjakovsky, co-directeur du département de recherche "Société Liberté Paix" au Collège des Bernardins (Paris).

Publié le 26 juin 2016 - Modifié le 26 juin 2016