Mise au point, 10.02.2013, 20h10

En Suisse, la police de l’air ne vole qu’aux heures de bureau. Enquête sur une curiosité.

A Berne, tout le monde ou presque est au diapason : l'achat de nouveaux avions de combat s'impose. Leur mission : surveiller le ciel suisse. Seulement à 17h00, la base de Payerne ferme, les policiers de l'air rentrent chez eux. Jusqu'au lendemain. Alors y aura-t-il un pilote dans les Gripen ?
mail icon
La vidéo a été envoyée à avec succès.
Une erreur est survenue. Veuillez réssayer plus tard.
schliessen
Envoyer
Prière de compléter dûment les champs suivants:
- Votre nom * (au moins 2 signes)
- Votre e-mail *
- Destinataire e-mail *
- Captcha *
 
Aide
Entrer les caractèresEntrer les chiffres entendus