Mise au point, 23.12.2012, 20h10

Avec le commerce en ligne, les facteurs ne savent plus où donner de la tête. Reportage à la veille de Noël.

C’est peut-être ce qui sauvera le métier de facteur. S’ils ne distribuent presque plus de lettres, les achats sur Internet sont en train de transformer leur travail. En période de Noël, le nombre de colis augmente de près de 50%. Et il y a de tout, jusqu’aux sapins de Noël ! Reportage.
mail icon
La vidéo a été envoyée à avec succès.
Une erreur est survenue. Veuillez réssayer plus tard.
schliessen
Envoyer
Prière de compléter dûment les champs suivants:
- Votre nom * (au moins 2 signes)
- Votre e-mail *
- Destinataire e-mail *
- Captcha *
 
Aide
Entrer les caractèresEntrer les chiffres entendus