Assistance pour malvoyants et aveugles vers le contenu, Accesskey 1 Vers le choix de la rubrique principale, Accesskey 2 Contenus additionnels, Accesskey 3

Navigation principale
Contenu
"En quête du "son" du Montreux Jazz Festival"
Le labo, 03.07.2016, 20h03

"En quête du "son" du Montreux Jazz Festival"

On parle d'un "son" légendaire du Montreux Jazz Festival, d'une signature, d'une philosophie. Quelle est-elle? Musiciens, techniciens, ingénieurs, tous contribuent à la réputation du Festival, à la qualité de ce son si particulier.

Le fondateur du Montreux Jazz Festival (1967), Claude Nobs, avait une vraie passion pour le son, et pour toutes les méthodes pour l’améliorer, pour lui donner une ampleur, une qualité unique. Sa rencontre il y a 29 ans avec Helen et John Meyer sera décisive. Meyer Sound développe alors des enceintes qui se veulent au plus proche de la haute-fidélité qui est alors la spécialité de John Meyer.

De cette expérience et d’une recherche continue, le Festival ne cessera de perfectionner la qualité du son diffusé, enregistré, perçu, tant par les musiciens que par le public. Le son du festival ce sont les techniciens, et bien sûr au premier plan, les musiciens qui le font, qui tentent de retranscrire une certaine expérience du son. Avec autant d’esthétiques qu’il y a de musiciens. Occasion d’aller voir ce qui dans les soundchecks et dans les coulisses du festival se joue, et comment musiciens et techniciens dialoguent pour obtenir le meilleur rendu possible.

Un documentaire de David Collin, réalisé par Patrick Lenoir.

Avec:

Sebastien Schuller, auteur et chanteur français, compositeur de musiques de film. S’est produit au LAB lors de l’édition du MJF 2015.

Helen et John Meyer, de Meyer Sound.

David Harrington, fondateur et violoniste du Kronos Quartet, qui s’est produit avec le Trio da Kali au Montreux Jazz Club lors de l’édition du MJF 2015.

Massouma Ziai, de la fondation du Montreux Jazz Festival, guide les visiteurs du "Picotin", le châlet de Claude Nobs à Caux.

David Weber, coordinateur général du son au Montreux Jazz festival.

José Gaudin, régisseur son au Montreux Jazz club, spécialiste et support technique de Meyer Sound.

Et des extraits de l’édition 2015, avec l’autorisation du festival, des concerts de Georges Benson, Lenny Kravitz, du Kronos Quartet et du Trio da Kali, de Sophie Hunger, Sebastien Schuller (soundchecks), Bugge Wesseltoft and Friends, Anita Moses et Jerry Leonide.

Un grand merci aux intervenants, et à l’organisation du Montreux Jazz Festival, en particulier au service des relations publiques du Festival, dirigé par Antoine Bal.

[Nouvelle diffusion de l'émission du 20 septembre 2015]

Sur ce sujet

[{[shares.srgViews]}] Nombre de vidéos vues:
1. Quoi partager?
2. Où partager?
Prière de compléter dûment les champs suivants:
  • Votre nom *
  • Destinataire de l'e-mail *
  • Captcha *
Veuillez réessayer
Répéter le mot
Une erreur est survenue.
Veuillez réssayer plus tard.
Le fichier audio a été envoyé avec succès.
Contenus additionnels