Monsieur Jardinier

L’hibernation des tortues terrestres

Lundi, 03 octobre 2011 à 10:18

Une tortue d'Hermann. [Orchi - Wikimedia / Creative Commons]

Une tortue d'Hermann. [Orchi - Wikimedia / Creative Commons]

L’hibernation se définit comme un état de torpeur et d’insensibilité qui est atteint lorsque la température corporelle diminue. Le métabolisme ralenti et chez les reptiles cet état est directement lié à leur poïkilothermie (la capacité d’adapter leur température corporelle à celle de leur environnement) : Par exemple, dans la nature on trouvera la tendance d’hiberner chez des animaux vivants dans des zones tempérées, mais pas chez les espèces de régions tropicales. Explications de la vétérinaire Danielle Perrin Frei.

Et pourquoi hiberner?

Cet état permet à des animaux de passer l’hiver. De cette manière, ils s’adaptent à des conditions environnementales hostiles pendant la saison froide : les tortues s’enterrent dans le sol et évitent le gel qui leur serait fatal.

En Suisse, les tortues méditerranéennes de Hermann ou grecques hibernent de fin octobre à mars.

Pour ou contre faire hiberner sa tortue?

Question qui engendre quelques polémiques, certains optent pour, car elle procure une plus longue longévité, améliore la reproduction et évite des périodes d’anorexie néfastes, d’autres optent contre, car elle reste un risque de mortalité et de pathologies liées au froid.

Le juste milieu se situe probablement entre les deux opinions :

La production de follicules ovariens est stimulée par le réchauffement progressif et la photopériode allongée, mais une hibernation à une température intermédiaire entre la TMP (température moyenne préférentielle) de l’animal et la température optimale d’hibernation est très dangereuse : Le métabolisme n’est pas suffisamment ralenti et la tortue va brûler ses réserves d’énergie et de graisse en perte.

La TMP étant de jour 24-30/32 °C et la TOH : 8-12 °C

Donc, il est sûr que pas d’hibernation est nettement mieux que mauvaise hibernation !

Est-ce qu’on peut laisser sa tortue se débrouiller pour hiberner ou doit-on intervenir à un quelconque moment?

Pour les tortues terrestres méditerranéennes qui vivent en semi-liberté, elles peuvent hiberner dehors 1) si elles ont au minimum 2 ans et 2) si elles disposent d’un bout de terre assez meuble pour pouvoir s’enterrer suffisamment profondément. Mais il y a un risque qu’elles réveillent prématurément suite à un redoux, il faudra donc les rentrer à l’intérieur pour éviter le regel et ses conséquences.  

Quelle est finalement la meilleure attitude à adopter pour faire hiberner sa tortue?

Le mieux est de suivre quand même certaines règles de base pour assurer une hibernation artificielle de qualité.

  1.      Avant l’hibernation :

-Choix de la pièce ou local (par ex. cave, cabanon de jardin exempt de gel, cave à vin), de température constante, entre 8-12°C Local calme, à l’abri des rongeurs (morsures), construit en dur, étanche, pas exposé au soleil et protégé de la bise. Ne jamais choisir le frigo ! : risque de déshydratation

-Choix de la boîte dans laquelle on place le reptile : hermétique et isotherme. Thermomètre maxi/mini, substrat sec pour s’enfouir (paille, journal, tourbe). Min 15 cm. Pas de sable. On peut couvrir avec du foin, ou des feuilles sèches de noyer (=répulsif de rongeurs).

Donc si la tortue s’est enterrée par exemple au pied d’un arbre dans le jardin de façon superficielle, mieux vaut la rentrer dans l’hibernatorium

Doit-on déparasiter la tortue avant?

  1.      Oui, il y a la phase de préparation de l’animal : en bon état d’embonpoint, pas de parasites, ni de maladies, pas de gestation. Nourri copieusement 6 semaines avant puis 10 jours de jeûne avant sa mise en "boîte". Pendant ces 10 jours,  bains quotidiens pour stimuler la défécation et vider son tube digestif. + peser (perte max 10%)!!

Et à la fin de l’hiver à quoi doit-on penser?

  1.      Pendant l’hibernation : Visite 1x/semaine : Ctr Tempéraure + état d’engourdissement
  2.      A la sortir de l’hibernation : peser, réchauffer progressivement en quelques jours pour atteindre sa TMP. Pendant cette période, réhydrater puis réalimenter. Idéal encore examen clinique pour contrôler son état.

Vous parliez des jeunes tortues qui ne peuvent pas encore hiberner. Qu’en fait-on dans ce cas?

Pour les nouveaux-nés dont il s’agit du 1 hiver, elles sont à l’intérieur au chaud à env 24/25°C et sous un tube UV 8h/jour. Elles mangent quotidiennement. La nuit, sombre et température ambiante.

Pour le "2e hiver", idem sauf au mois de décembre pendant lequel elles hivernent un mois dans un endroit sombre et entre 10-12°C.

Et pour finir, un mot rapide sur l’hibernation des tortues aquatiques?

Quelques rares exceptions optent pour un abri sur la partie terrestre du bassin, il leur faut aussi un abri du même type que discuté avant, mais généralement elles optent pour le fond de leur bassin extérieur, et on peut les aider en y éparpillant une botte de paille ou de feuilles mortes, puis si de la glace s’y forme, la casser et réduire un peu la quantité d’eau pour laisser un filet d’air pour celles qui viennent respirer un coup.