Forum

Eric Guevara-Frey, Valérie Hauert et Mehmet Gultas
du lundi au dimanche de 18h00 à 19h00

mardi 31 mars 2015

La délégation chinoise, ce mardi dans les jardins du palace lausannois. [Brendan Smialowski/pool - AP/Keystone]

La délégation chinoise, ce mardi dans les jardins du palace lausannois. [Brendan Smialowski/pool - AP/Keystone]

Alors que les négociations se poursuivent toujours à Lausanne, le délai fixé par les Américains expire la nuit prochaine pour parvenir à un accord sur le nucléaire iranien. Mais tout dépend de ce qu'on appelle un "accord" et de ce qu'on appelle un "délai".


Yann Richard. [IReMMO - Dailymotion]

Yann Richard. [IReMMO - Dailymotion]

En toile de fond des négociations de Lausanne, il y a encore et toujours comme horizon indépassable la dure réalité de la géopolitique - avec en perspective le redécoupage de tout le Moyen-Orient. La position des Etats-Unis est très complexe; ils doivent composer avec la montée en puissance de l’Iran et l’omnipotence de l’Arabie Saoudite. L'interview de Yann Richard, professeur émérite à l'Institut d'Etudes iraniennes de la Sorbonne.


Benjamin Haddad. [Hudson Institute]

Benjamin Haddad. [Hudson Institute]

John Kerry exécute la politique étrangère des Etats-Unis. Mais c'est Barack Obama qui la décide. La tension est particulièrement forte sur les épaules du Président américain. L'interview de Benjamin Haddad, chercheur au Hudson Institute à Washington.


Robert Cramer (Verts/GE) et Isabelle Moret (PLR/VD). [Keystone]

Robert Cramer (Verts/GE) et Isabelle Moret (PLR/VD). [Keystone]

Si les élections fédérales avaient lieu ce mardi, c’est le PLR qui enregistrerait la plus grande progression. Le PS améliorerait aussi son score. A l’inverse, le PBD et les Verts seraient les grands perdants du scrutin. C’est l’enseignement du 1er baromètre électoral 2015 de la SSR en vue des élections de cet automne. Débat entre Robert Cramer, vice-président des verts suisses, et conseiller aux Etats GE et Isabelle Moret, vice-présidente du PLR suisse et conseillère nationale PLR/VD.


Recueillement à Lausanne devant des photos de la victime, en mai 2013. [Laurent Gilliéron - Keystone]

Recueillement à Lausanne devant des photos de la victime, en mai 2013. [Laurent Gilliéron - Keystone]

Le premier rapport sur Claude D., meurtrier de Marie dans le canton de Vaud, concluait à l'incurabilité. Dans son second rapport, le psychiatre juge le risque de récidive extrêmement élevé, mais rappelle que le la science ne peut pas exprimer un diagnostic défavorable "à vie". S'il est jugé incurable, Claude D. risque l'internement à vie au sens de l'initiative votée par le peuple en 2004. L'interview d'Eric Cottier, procureur général vaudois.


La place Saint-Laurent à Lausanne. [Laurent Gilliéron - Keystone]

La place Saint-Laurent à Lausanne. [Laurent Gilliéron - Keystone]

Sursis politique dans le canton de Vaud pour les six requérants déboutés réfugiés dans l'Eglise Saint-Laurent à Lausanne depuis le 8 mars dernier. Le Grand Conseil a refusé ce mardi la résolution déposée par l'UDC et soutenue par une majorité du PLR. Mais alors que Genève accélère le renvoi de ses requérants déboutés, le canton de Vaud - jugé lui aussi mauvais élève par la Confédération - peine encore à assumer ses obligations.

Débat entre Philippe Leuba, ministre PLR en charge de l'Economie et Raphaël Mahaim, député Vert au Grand Conseil vaudois.
Nicolas Inglard, directeur général d’Imadéo, société d’étude sur le commerce de détail. [RTS]

Nicolas Inglard, directeur général d’Imadéo, société d’étude sur le commerce de détail. [RTS]

Migros a accéléré sa croissance l'an dernier. Son chiffre d'affaire est en progression sur 2014 tout comme ses parts de marché. Le premier détaillant helvétique a fortement accru sa rentabilité, mais le franc fort risque de tout changer. L'interview de Nicolas Inglard, directeur d'Imadeo, société d'accompagnement marketing et de conseil pour les enseignes en Suisse.


Le président du Servette FC Hugh Quennec. [Valentin Flauraud - Keystone]

Le président du Servette FC Hugh Quennec. [Valentin Flauraud - Keystone]

Le club de football genevois a fait savoir qu'il n'était plus en mesure de payer ses joueurs, ses employés et ses fournisseurs. Selon différentes sources, il manquerait entre 4 et 5 millions pour terminer la saison.