Forum

Philippe Revaz, Romain Clivaz et Laurent Caspary
du lundi au dimanche de 18h00 à 19h00

mercredi 30 juillet 2014

Les sanctions visent l'économie de la Russie. [Sergei Chirikov - EPA/Keystone]

Les sanctions visent l'économie de la Russie. [Sergei Chirikov - EPA/Keystone]

Les Etats-Unis ont emboîté le pas à l'Union européenne pour imposer de nouvelles sanctions à la Russie. Les secteurs bancaires, de l'énergie et de la défense sont concernés par ces sanctions qui viennent s'ajouter à des mesures similaires prises ces derniers mois. L'interview de Nicolas Mazzucchi, chercheur associé à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et géo-économiste de l'énergie.


Doris Fiala. [Steffen Schmidt - Keystone]

Doris Fiala. [Steffen Schmidt - Keystone]

La Suisse doit se positionner sur les nouvelles sanctions prises par l'Union européenne à l'encontre de la Russie. Mardi, les ambassadeurs des 28 pays de l'UE ont annoncé le passage à des sanctions de phase trois qui touchent désormais non seulement des personnes, mais aussi des secteurs économiques. En Suisse, le Conseil fédéral devra donc décider s'il reprend une partie des sanctions ou s'il s'en tient à sa politique actuelle. Par Esther Coquoz, avec l'interview de Doris Fiala, conseillère nationale PLR zurichoise et membre de la Commission de politique extérieure (CPE).


Edward Snowden est en Russie depuis une année. [LifeNews via Rossia 24 TV channel - AP/Keystone]

Edward Snowden est en Russie depuis une année. [LifeNews via Rossia 24 TV channel - AP/Keystone]

Le visa russe d'Edward Snowden expirera jeudi. Depuis juin 2013, cet ancien employé des services secrets américains a révélé les détails de programmes de surveillance d'internet et d'autres moyens de communication. Une surveillance exercée principalement par la NSA américaine. Accusé d'espionnage par les Etats-Unis, Edward Snowden est en Russie en tant que réfugié politique. Un peu plus d'un an après le début, où en est "l'affaire Snowden"? Par Katja Schaer.


De violents combats entre milices rivales font rage depuis deux semaines en Libye. [AP/Keystone]

De violents combats entre milices rivales font rage depuis deux semaines en Libye. [AP/Keystone]

La France se retire de Libye, provisoirement en tout cas, en raison des combats meurtriers entre milices rivales qui déchirent actuellement le pays, que ce soit à Tripoli ou à Benghazi. Elle a fermé temporairement son ambassade dans la capitale libyenne, mais aussi évacué par bateau des dizaines de ressortissants français ainsi que britanniques. Ces dernières semaines, plusieurs Etats et organisations, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le CICR et les Nations-Unies ont déjà pris des mesures similaires. Les interviews d'Etienne Blanc, député UMP et maire de Divonne, et Patrick Haimzadeh, ancien diplomate en Libye.


Le drapeau suisse, symbole du 1er Août, ne plaît pas à tout le monde. [Bergfee - Fotolia]

Le drapeau suisse, symbole du 1er Août, ne plaît pas à tout le monde. [Bergfee - Fotolia]

Pour le 1er Août, le président de la jeunesse socialiste Fabian Molina recommande d'agiter un drapeau pour la paix plutôt que le drapeau à croix blanche. Pour lui, cette mise à l'écart de la bannière nationale se justifie par les dangers liés au nationalisme, synonyme de militarisation. Une conception du drapeau qui ne convainc pas et qui embarrasse à gauche et irrite au centre droit. Débat entre Jérôme Desmeules, co-pésident de l'UDC Valais romand, et François Clément, vice-secrétaire central des Jeunesses socialistes.


L'Allemagne rend ses voisins jaloux. [Sandor Jackal - Fotolia]

L'Allemagne rend ses voisins jaloux. [Sandor Jackal - Fotolia]

"Pourquoi l'Allemagne nous gonfle?" Cette question a été posée avec humour par le magazine français Marianne à ses lecteurs la semaine dernière. L'hebdomadaire se penche sur ce couple franco-allemand, ou plutôt sur ce duel franco-allemand. L'interview d'Hervé Nathan, l'un des auteurs de ce dossier.


La police et les secours craignent d'être pénalisés par Via Sicura. [Martial Trezzini - Keystone]

La police et les secours craignent d'être pénalisés par Via Sicura. [Martial Trezzini - Keystone]

La nouvelle loi sur la circulation routière "Via sicura", entrée en vigueur début 2013 pour renforcer la sécurité et réduire le nombre de victimes de la route, continue de faire des remous. Des politiciens s'inquiètent de voir des professionnels de la sécurité sanctionnés durement en cas d'infraction au Code de la route lorsqu'ils sont en mission d'urgence. Plusieurs textes parlementaires ont été déposés ou le seront pour demander un assouplissement de la loi. Par Marie Giovanola, avec l'interview d'Oskar Freysinger, ministre valaisan de la Sécurité.


"Israël veut la paix, le Hamas veut la guerre", pouvait-on lire sur un panneau d'une manifestante. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

"Israël veut la paix, le Hamas veut la guerre", pouvait-on lire sur un panneau d'une manifestante. [Salvatore Di Nolfi - Keystone]

Au 23e jour de l'offensive israélienne à Gaza, au moins 76 Palestiniens ont été tués ce mercredi, ce qui porte le bilan du conflit à plus de 1300 morts côté palestinien et à une soixantaine côté israélien. Il n'y a toujours aucune trêve durable ou issue diplomatique qui se dessine. Cette situation continue d'inquiéter à travers le monde. Si de nombreuses manifestations de soutien aux Gazaouis ont déjà eu lieu, des rassemblements pro-Israël commencent aussi à s'organiser en Europe. Pour la première en Suisse, à Genève, un rassemblement a lieu mercredi soir. L'interview de Pierre Weiss, président de l'Association Suisse-Israël.