Juin 2013
LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
1234567

En Ligne Directe

Renaud Malik
du lundi au vendredi de 8h à 8h30

mardi 18 juin 2013

Le désamour envers Barack Obama est-il justifié?
Affaire Prism, guerre des drones ou surveillance des journalistes: autant de scandales qui ternissent l’image du président américain. Bush, Obama, même combat? [Jacquelyn Martin - Keystone]

Affaire Prism, guerre des drones ou surveillance des journalistes: autant de scandales qui ternissent l’image du président américain. Bush, Obama, même combat? [Jacquelyn Martin - Keystone]

"Obama, notre ami perdu": c'est le titre qui s'affiche à la une de l'hebdomadaire allemand "Der Spiegel". Le président américain est attendu mercredi à Berlin pour une visite officielle. Mais le moins qu'on puisse dire, c'est que l'accueil sera bien moins cordial que lors des précédents voyages en Europe de Barack Obama. Une manifestation est même prévue par le parti pirate allemand pour protester contre cette visite. C'est un fait: Obama n'a plus la cote aux yeux des Européens. Et cela s'explique notamment par les nombreux scandales qui ces dernières semaines sont venus ternir l'image du président. Il y a eu l'affaire Prism, du nom de ce programme américain secret utilisé pour espionner les citoyens à l'échelle mondiale. Il y a eu aussi les révélations sur l'usage intensif des drones, sur les écoutes de journalistes américains par la Maison Blanche, ou encore sur l'acharnement du fisc américain contre les ennemis du parti démocrate. Certains n'hésitent plus à dire que Barack Obama ne vaut finalement pas beaucoup mieux que George W. Bush.

Comprenez-vous ce désamour envers celui qui avait reçu le prix Nobel de la paix en 2009? Obama n'est-il pas en train de dévoiler un autre visage, plus inquiétant?