Mai 2013
LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789

En Ligne Directe

Renaud Malik
du lundi au vendredi de 8h à 8h30

vendredi 31 mai 2013

La lutte contre les MST justifie-t-elle la libéralisation des drogues?
La criminalisation de l'usage des drogues alimente les épidémies de sida et d'hépatite C. [Richard Villalon - Fotolia]

La criminalisation de l'usage des drogues alimente les épidémies de sida et d'hépatite C. [Richard Villalon - Fotolia]

La criminalisation de l'usage des drogues alimente les épidémies de sida et d'hépatite C. C'est le constat qu'ont fait vendredi à Genève les membres de la Commission mondiale sur la politique des drogues. Un organisme composé de plusieurs personnalités comme Kofi Annan, Richard Branson ou encore notre ex-conseillère fédérale Ruth Dreifuss. Pour eux, tout démontre que les politiques répressives ont un effet désastreux en termes de santé publique. Ces politiques ne feraient que fragiliser encore davantage les toxicomanes. Un message qui a du mal à passer auprès de certains qui considèrent que la lutte contre les drogues doit passer à tout prix par la répression. Alors, pensez-vous que la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles justifie qu'on assouplisse les politiques anti-drogue? Faut-il être moins répressif, au nom de la santé publique?