Mai 2013
LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
3456789

En Ligne Directe

Renaud Malik
du lundi au vendredi de 8h à 8h30

jeudi 30 mai 2013

Le Conseil fédéral a-t-il trahi les employés de banque?
Berne a tranché: nos banques pourront collaborer directement avec le fisc américain et livrer d’autres noms d’employés. [Peter Schneider - Keystone]

Berne a tranché: nos banques pourront collaborer directement avec le fisc américain et livrer d’autres noms d’employés. [Peter Schneider - Keystone]

C'est un vieux contentieux qui pourrait bientôt trouver son épilogue. Mercredi, le Conseil fédéral a annoncé être parvenu à une solution négociée avec les Etats-Unis, dans le but de mettre fin au conflit qui oppose les banques suisses au fisc américain. En résumé, chaque banque devra choisir si elle veut collaborer avec les autorités d'outre-atlantique et participer à un programme qui lui permettra de régler le passé. Mais surtout, les banques seront autorisées à livrer le nom des employés soupçonnés d'avoir aidé des clients américains à frauder le fisc. Certes, les livraisons de noms se feront dans un certain cadre - les collaborateurs pourront bénéficier d'une protection de la part de leur employeur et surtout ils pourront être prévenus à l'avance - mais au fond, cela n'enlève rien à cette impression amère qu'ont certains d'avoir été lâchés par le Conseil fédéral.

Pensez-vous que les employés de banque ont été sacrifiés pour satisfaire aux exigences américaines? Avez-vous le sentiment que le Conseil fédéral a capitulé en lâchant du lest face aux Etats-Unis?