CQFD

Stéphane Gabioud
du lundi au vendredi de 10h00 à 11h00
sélection de la semaine le dimanche de 17h00 à 18h00, rediffusion le lundi à 3h00

mercredi 25 février 2015

Programme musical [Afficher]

Molécule d'ADN. [APA / Science Photo Library/AFP]

Molécule d'ADN. [APA / Science Photo Library/AFP]

Une espèce, c’est un groupe d’êtres vivants qui se distingue des autres par le fait qu’il ne se reproduit pas avec un autre groupe que le sien! Quelque chose empêche que les espèces se mélangent et ce quelque chose pourrait être l’un des secrets de ce que l’on appelle l’ADN poubelle ou l’ADN non codant!

Une publication de l'Université de Neuchâtel explique le rôle de cet ADN poubelle. Christian Parisod, directeur du groupe de recherche "dynamique des génomes et spéciation" au laboratoire de botanique évolutive de l'Université de Neuchâtel est au micro d'Adrien Zerbini.


Capture d'écran de smartphone avec l'appli EMOTEO. [DR]

Capture d'écran de smartphone avec l'appli EMOTEO. [DR]

Vous faites peut être partie de ces personnes qui souffrent de ce qu’on appelle un trouble de la personnalité borderline, parmi les symptômes, des crises, comme des montées d’angoisse inquiétantes. Comment réagir à ces angoisses lorsqu’elles surviennent hors des heures de consultation de votre médecin?

La solution se trouve peut être dans une petite application pour Smartphone appelée EMOTEO. Cette application est installée depuis la fin de l’été 2014 chez 25 des patients du programme troubles de la régulation émotionnelle du service des spécialités psychiatrique des HUG, que dirige le Dr Paco Prada, responsable du soin spécialisé borderline aux HUG. Il est au micro d'Anne Baecher.


Coline Gauthier, contorsionniste. [Yohanna Rieckhoff - DR]

Coline Gauthier, contorsionniste. [Yohanna Rieckhoff - DR]

En sortant d’une représentation de cirque Huma Khamis s'est demandé comment faisaient les contorsionnistes pour être si souples. Et aussi pourquoi certaines personnes sont plus souples que d'autres? Est-ce uniquement une question d'entraînement? Faut-il être souple pour être en bonne santé? Et doit-on, ou peut-on, améliorer sa souplesse?

Coline Gauthier, contorsionniste, Magali Simeon, co-directrice de l’école du Cirque à Lausanne, Souheil Sayegh, médecin du sport à l'Hôpital de la Tour à Meyrin, et Gérald Gremion, médecin du sport au CHUV répondent à ces questions.