Publié le 04 juin 2018

La Confédération n'a rien versé pour la campagne Sion 2026 en Valais

Manifestation pour les JO Sion 2026 à Sion, le 18 mars 2018.
Des partisans du projet Sion 2026 réunis dans le chef-lieu valaisan le 18 mars dernier. [Laurent Gillieron - Keystone]
La Confédération n'a pas versé d'argent dans la campagne de votation valaisanne sur les Jeux olympiques d'hiver de Sion 2026, a précisé lundi le Département fédéral des sports (DDPS) devant le National.

Un contrat de subvention garantit que les contributions fédérales prévues ne pourront pas être utilisées à des fins de campagne. La Confédération contrôle le respect de ce contrat, a précisé le DDPS lors de l'heure des questions, face aux interrogations de Lisa Mazzone (Verts/GE) et de Susanne Leutenneger Oberholzer (PS/BL).

Le conseiller national Jörg Stahl (UDC/ZH) et le conseiller aux Etats Hans Stöckli (PS/BE) sont président et vice-président de l'organisation chargée d'élaborer un dossier de candidature.

Ils sont rémunérés à ce titre par cette organisation, elle-même financée par des contributions de la Confédération, des cantons hôtes, de Swiss Olympic ainsi que des partenaires privés. Mais ils ne font pas partie du comité dirigeant la campagne en Valais.

La Confédération n'a pour l'heure encore rien versé

Si l'organisation chargée de la candidature devait être dissoute, la Confédération, les cantons et les partenaires privés participeront à hauteur d'un tiers chacun aux coûts déjà générés.

Pour la Confédération, la facture s'élèvera au maximum à 8 millions de francs. Pour l'instant, elle n'a rien versé.

>> Notre suivi de la session parlementaire:  Le Conseil national empoigne le dossier brûlant de la nouvelle politique agricole

ats/tmun

Publié le 04 juin 2018