Modifié le 17 avril 2018

Les accidents ont coûté plus de 15 millions à l'armée l'an dernier

Un Duro de l'armée s'était retourné fin 2016, faisant dix blessés.
Un Duro de l'armée s'était retourné fin 2016, faisant dix blessés. [Alexandra Wey - Keystone]
Les accidents à l'armée ont coûté 15,47 millions de francs l'année passée, soit 1,5 million de plus qu'en 2016. Le crash d'un Tiger a notamment pesé lourd dans le budget.

Le nombre de sinistres a atteint 7576 en 2017, soit 21 de plus que l'année d'avant, a indiqué lundi le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Deux accidents ont fait bondir les coûts: le dommage total d'un véhicule blindé de transport de troupe et le crash d'un Tiger F-5 de la Patrouille suisse près de la base aérienne de Leeuwarden, aux Pays-Bas, ont engendré à eux seuls des dépenses de 1,77 million de francs. Bien qu'ayant eu lieu en 2016, ces sinistres ont été imputés à l'exercice 2017.

Le détail des coûts

Le Centre de dommage DDPS a enregistré 9,77 millions de francs de dépenses liées à des accidents avec des véhicules de la Confédération. Les dommages au matériel et aux infrastructures ont coûté 1,7 million de francs et les dommages aux véhicules civils 1,46 million.

De l'autre côté de la balance, les recours et les participations aux dommages exécutées par le Centre de dommages DDPS ont rapporté 630'000 francs.

ats/boi

Publié le 16 avril 2018 - Modifié le 17 avril 2018