Modifié dimanche à 22:17

"Les Etats-Unis et leurs alliés auraient pu attendre les preuves des crimes en Syrie"

Le conseiller fédéral Guy Parmelin.
Frappes en Syrie: réactions politiques positives aux prises de position des conseillers fédéraux Forum / 2 min. / dimanche à 18:25
Le conseiller fédéral Guy Parmelin estime que les Etats-Unis et leurs alliés auraient pu attendre que les preuves des crimes du dirigeant syrien Bachar al-Assad aient été fournies avant d'attaquer, a-t-il affirmé au SonntagsBlick.

"L'ONU a envoyé des experts en armes chimiques pour enquêter sur d'éventuelles attaques de gaz toxiques. Cette mission est capable de déterminer si ou quelles armes chimiques ont été utilisées. Leurs résultats auraient pu être attendus", a estimé le chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS), dans une interview accordée dimanche au SonntagsBlick.

Le conseiller fédéral UDC précise que la communauté internationale ne peut accepter que des armes chimiques soient utilisées. Mais il rappelle qu'il existe une mission internationale de l'ONU, chargée de contrôler d'éventuelles armes chimiques en Syrie.

>> Lire: La Russie exige une réunion d'urgence à l'ONU après les frappes en Syrie 

Appel à la table des négociations

"C'est cette mission qui doit maintenant mener une enquête sur place. Il faut être extrêmement prudent avant de prendre des décisions définitives", prévient le ministre de la Défense, ajoutant que les règles que la communauté internationale s'est données doivent être acceptées.

Le Vaudois s'est par ailleurs dit inquiet de l'évolution des tensions après les frappes occidentales. Une telle situation peut "rapidement devenir incontrôlable". Le Conseil fédéral lance un appel à toutes les parties: "retournez à la table des négociations. La guerre en Syrie a fait l'objet de pourparlers à Genève. Ces discussions doivent continuer aussi vite que possible. La population civile souffre, c'est inacceptable."

Voir le sujet du 19h30:

Frappes en Syrie: la Suisse se positionne
19h30 - Publié dimanche à 19:30

>> Lire aussi: La Russie échoue à faire condamner par l'ONU les frappes occidentales en Syrie

fme

Publié dimanche à 10:17 - Modifié dimanche à 22:17