Publié le 12 février 2018

CarPostal: "Probablement que cela existait, je n'en étais pas conscient"

Scandale CarPostal: les précisions de Claude Béglé, ancien président du conseil d’administration de la Poste
Scandale CarPostal: les précisions de Claude Béglé, ancien président du conseil d’administration de la Poste 19h30 / 2 min. / le 12 février 2018
Après les révélations de manipulations comptables chez CarPostal, Claude Béglé dit ne pas avoir eu connaissance de telles pratiques lorsqu'il était président du Conseil d'administration de La Poste Suisse, soit entre 2008 et 2010.

Le conseiller national PDC admet cependant lundi au micro du 19h30 de la RTS que de telles pratiques ont "probablement existé", même si lui-même n'en avait pas conscience.

"A mon avis, il y aura eu sur-facturation. Si on avait une prestation qui valait 100, on la facturait 105, pour garder une marge bénéficiaire, quand bien même c'étaient les collectivités publiques qui payaient", estime le chef d'entreprise.

Qui était au courant?

Claude Béglé estime difficile de savoir qui avait connaissance de ces manipulations. Pour lui, "non seulement des gens à l'intérieur de CarPostal étaient au courant, mais peut être aussi d'autres personnes de façon très indirecte."

Concernant la responsabilité de Susanne Ruoff, actuelle directrice de La Poste, le parlementaire souligne l'embarras de sa position: "elle avait le choix soit de discréditer ceux qui savaient avant elle, soit de se taire et de faire avec. Mais il y a une faute, très probablement."

>> Voir aussi les explications sur la situation dans le 19h30:

 

Scandale CarPostal: Une seule coupable?
19h30 - Publié le 12 février 2018

mh

Publié le 12 février 2018