Modifié le 30 décembre 2017

Le philosophe suisse Hans Saner est mort à l'âge de 83 ans

Le philosophe Hans Saner avait notamment reçu le prix Hermann Hesse et le prix de la culture du canton de Soleure.
Le philosophe Hans Saner avait notamment reçu le prix Hermann Hesse et le prix de la culture du canton de Soleure. [Gaetan Bally - Keystone]
Le philosophe suisse Hans Saner est décédé mardi à l'âge de 83 ans, après une longue maladie, annoncent des avis publiés dans la presse. Réputé pour ne jamais mâcher ses mots, il faisait souvent des commentaires politiques.

Hans Saner est né le 3 décembre 1934 à Grosshöchstetten, dans le canton de Berne. Dans les années 1950, il entreprend des études à Bâle après cinq années d'enseignement primaire dans l'Oberland bernois. Il étudie notamment la philosophie, la psychologie et la germanistique, avant de conclure son cursus par une thèse sur Kant.

Engagé politiquement

De 1962 à 1969, il est l'assistant personnel du célèbre philosophe allemand Karl Jaspers (1883-1969). Il a écrit de nombreux essais et publié plus de trente livres. Il vivait à Bâle, où il a enseigné la philosophie des cultures à la Haute école de musique jusqu'en 2008.

"Le diagnostiqueur de la sclérose helvétique" s'exprimait régulièrement sur les questions d'actualité, comme le suicide assisté, l'avortement, le multiculturalisme ou la crise financière. Il s'est également engagé dans plusieurs combats politiques, soutenant notamment, en 2016, l'initiative populaire pour un revenu de base inconditionnel.

ats/jc

Publié le 30 décembre 2017 - Modifié le 30 décembre 2017