Modifié le 10 novembre 2017

Le cofondateur d'Exit Rolf Sigg est décédé à l'âge de 100 ans

Rolf Sigg, cofondateur de l'association suisse Exit, en 1999 à Zurich.
Rolf Sigg, cofondateur de l'association suisse Exit, en 1999 à Zurich. [Christoph Ruckstuhl - Keystone]
Rolf Sigg, cofondateur d'Exit, est décédé à l'âge de 100 ans, selon un avis mortuaire publié jeudi dans le Tages-Anzeiger et la NZZ. Son décès, qui remonte à la mi-septembre, n'avait pas été révélé dans l'immédiat.

Pasteur et psychologue, Rolf Sigg s'était engagé pour le droit des personnes gravement malades de mourir lorsqu'elles le souhaitent. Ses funérailles ont eu lieu le 30 octobre dans l'intimité de sa famille, a indiqué cette dernière dans un avis mortuaire publié dans la NZZ.

Dans le Tages-Anzeiger, sa famille rappelle qu'il a permis au droit à l'autodétermination de mourir de réaliser une percée en Suisse dans les années 1980.

Surnommé "l'ange de la mort"

Rolf Sigg a été directeur d'Exit Suisse alémanique. Il a largement contribué à rendre l'organisation connue dans tout le pays. Sous sa direction, Exit a délivré environ 500 personnes de leurs souffrances en les accompagnant vers la mort.

Dans son engagement, il s'est souvent heurté à des résistances. En 1986, Rolf Sigg s'est vu retirer son ministère en tant que pasteur. La presse le nommait alors "l'ange de la mort". Il a été arrêté à plusieurs reprises en Allemagne. En 2012, il a reçu, en Suisse, le Prix Courage du public pour son engagement.

ats/jvo

Publié le 10 novembre 2017 - Modifié le 10 novembre 2017